A+ A-
UnescoUnesco : Nîmes prépare son passage officiel en séance plénière lundi 25 juin 2018

Unesco : Nîmes prépare son passage officiel en séance plénière

 

La session 2018 du Comité du patrimoine mondial a officiellement débuté hier et se tient à Manama (Bahreïn) jusqu'au 4 juillet prochain. 

C'est à partir de vendredi que le Comité devrait se prononcer sur les propositions d’inscriptions à l’UNESCO de 30 sites, parmi lesquelles figure la candidature de Nîmes, au titre de son ensemble urbain historique. 

Elle est portée par l'Etat Français, qui présente également pour la troisième fois « la Chaîne des Puys – faille de Limagne ». 

Parmi les propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial, le Comité examinera cinq sites naturels – dont l’extension d’un site déjà inscrit –, trois sites mixtes (à la fois naturels et culturels) et 22 sites culturels dont celui de Nîmes. 

 

L’aboutissement d’un projet de longue haleine

La Ville de Nîmes a initié cette démarche depuis 2012 : le suspens est donc à son comble et un classement au patrimoine mondial serait un extraordinaire aboutissement d'un travail soutenu et mené étape par étape avec l’Etat français, qui a toujours validé sans réserve le dossier nîmois et apporté, comme le rappelait Françoise Nyssen lors de l'inauguration du Musée de la Romanité, son soutien plein et entier.

L’organisme consultatif ICOMOS (Conseil International des Monuments et des Sites) a rendu au mois de mai dernier, son rapport consultatif sur la candidature de Nîmes et a proposé, à l’issue, une recommandation visant à différer la candidature nîmoise. 

 

Une décision souveraine

Malgré tout, cette proposition de différé se distingue de la décision finale du Comité, dont la décision est souveraine. Il faut savoir que de nombreux dossiers se retrouvent différés ou reportés afin d’apporter un complément : il s’agit d’une procédure courante et habituelle qui ne présume en rien de l’issue finale.

 

Délégation Nïmoise

Une délégation municipale se rendra dès jeudi sur place afin d'y promouvoir la candidature de Nîmes, avec l’ambition d'y recueillir le précieux sésame : elle est conduite par Jean-Paul Fournier, accompagné de ses adjoints Mary Bourgade et Daniel Jean-Valade, infatigables ambassadeurs du dossier nîmois, et de techniciens municipaux.

Promouvoir le patrimoine nîmois, source de fierté renouvelée pour tous les habitants à travers cette candidature, partager ces biens précieux avec le monde entier et accueillir les touristes et visiteurs qui ne manqueront pas de venir les admirer, tels sont les objectifs poursuivis durant ces six années qui verront, on l'espère tous, un aboutissement heureux. Cette démarche est en cohérence avec l'ouverture il y a trois semaines du Musée de la Romanité, saluée dans toute la presse nationale et internationale.

 

Pour continuer à soutenir la candidature, rendez-vous sur le site jesoutiensnimes.fr en cliquant ici.

 

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.