Candidature UNESCO

Une grande histoire
à partager...

soutiens

Soutenez
faites monter
le compteur !

UDERZO, Sandrine Bonnaire, Patrice Leconte...

Ils nous soutiennent déjà. Et vous ?
Ces personnalités et de nombreuses autres ont déjà apporté leur soutien à la candidature. 

En savoir +

2 000 ans et pas une ride

La candidature en images Arènes, Maison Carrée, jardins de la Fontaine... découvrez notre patrimoine d'exception

En savoir +
La Mairie
 
Agenda
du : au :
Valider
Janvier 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
A+ A-

Budget 2016 - La Ville en chiffres

Comprendre le budget de ma ville
Le budget de l’année 2016 est marqué par une baisse importante des recettes, liée à la mise en œuvre au niveau national du Pacte de stabilité qui revoit à la baisse les dotations de l’Etat. Face à ce contexte, la ville a fait le choix des économies sur les charges courantes, tout en développant les investissements et en réduisant la dette.

Chiffres clés
Budget total 319 millions d’euros (section de fonctionnement : 238 millions – section d’Investissement : 81 millions d’euros).
 

Des investissements dynamiques

Ces derniers permettent à la ville de se moderniser, de proposer des équipements plus performants et adaptés et de développer son attractivité, avec des retombées économiques à la clé.
Les dépenses d’investissements sont plus élevées en 2016 qu’en 2015.

Une dette qui baisse

Elle se situe à un niveau moyen comparable à celui des villes de même taille. Chaque année, la Ville réduit son niveau d’endettement afin de diminuer progressivement le poids des intérêts dans ses charges courantes.
Le niveau de la dette a été réduit de 30 % depuis 2001

Moins d’impôts pour les Nîmois

Le taux des impôts locaux n’a pas été augmenté par la ville depuis 15 ans. Afin de redonner du pouvoir d’achat à tous les habitants, qu’ils soient locataires ou propriétaires, la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères a été baissée de 25% en octobre 2015, ce qui représente une économie moyenne de 60 euros par foyer.
Cette mesure impacte le budget de la ville avec une baisse de recettes de 9 millions d’euros.

Des recettes en baisse

Le Pacte de stabilité mis en place pour trois ans par l’Etat prévoit une forte participation des collectivités locales au redressement des comptes de la Nation : il se traduit par une forte baisse des contributions nationales aux dépenses locales, d’un montant de 11 milliards d’euros.
La dotation forfaitaire est réduite de moitié sur ces trois années.

A missions nouvelles, dépenses nouvelles

La mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014 a entraîné pour la Ville des coûts de gestion pérennes (mise à disposition d’un personnel formé dans les 81 écoles de Nîmes , augmentation des charges de transport, de nettoyage, ….).
La mise en place de normes (accessibilité, luminaires, etc.) impose aussi des campagnes de travaux importantes menées sur des périodes restreintes.

Charges de fonctionnement : un effort sans précédent

Tous les services ont revus à la baisse le montant de leurs charges courantes en 2016, sans altérer la qualité de service. Dépenses de matériel, de téléphonie, d’assurance, fournitures, communication ont été réduites tandis que des mesures d’optimisation, comme la dématérialisation des services ou leur regroupement géographiques, sont en cours.

Des dépenses de personnel contenues

Des mesures sont engagées visant à réduire les charges de personnel à hauteur de 100 équivalents temps pleins notamment par la réduction des heures supplémentaires, la diminution du recours aux vacataires et l'application du principe de non remplacement des départs à la retraite.


En savoir plus
Les investissements 2016 : Des projets pour l'avenir


Budget supplémentaire 2016 (voté lors du Conseil municipal du 2 juillet 2016) :

 

 

 

 

 


Débat d'Orientations Budgétaires 2017

Le débat d’orientations budgétaires 2017 s’est déroulé lors du conseil municipal du 17 décembre 2016.

Il présente les grandes données structurelles et les évolutions du budget communal, préalablement à son adoption prévue en février 2017.

 

 

 

 

 

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.